Stretching Global Actif Technique nouvelle en France issue de la Rééducation Posturale Globale; l'étirement n'est plus analytique mais global.
Stretching Global Actif Technique nouvelle en France issue de la Rééducation Posturale Globale
Stretching Global Actif Technique d'etirements issue de la Rééducation Posturale Globale;  etirements efficaces
Stretching Global Actif
Stretching Global Actif
Stretching Global Actif Les Fondements
Stretching Global Actif Performance
Stretching Global Actif et MICROKINE
 
Stretching Global Actif La formation L'ouvrage
 
Stretching Global Actif Liens Contacts
 
Stretching Global Actif  L'ouvrage Stretching Global Actif La formation Stretching Global Actif Liens Stretching Global Actif  Contacts



SGA et MICROKINE

SPORTIFS:

DES SOLUTIONS POUR LES BLESSURES = SGA + MICROKINE

Une association des techniques du futur !
Des solutions efficaces pour le sportif, des techniques qui ont évolué.
( voir aussi la page " FOOTBALL )"

La médecine actuellement, se borne à vouloir régler le problème localement !
J'ai une douleur à la cuisse, je me suis fais une entorse...etc, le corps nous parle et on veut le faire taire !
On va donc utlisé des traitements externes (ondes de choc, ultrason, physiothérapie...) ou internes (infiltration, médicaments....) pour guérir ou amorcer une guérison)


Bien sûr, au bout des quelques temps (jours, semaine et parfois mois ) la souffrance locale a disparu, tout le monde est satisfait ! Je suis guéri !!!
Et puis, catastrophe ! J'ai de nouveau mal, mon ligament opéré me refait mal , je me sens instable ou j'ai un problème ailleur ... pas de chance. Et de blessure en blessure, de petit dérérèglement en gros dérèglement, le corps va moins bien, je suis moins performant.

Si mon corps veut me dire quelque chose, alors j'essaie de l'écouter. Certains évènements de ma vie sont restés inscrits dans les mémoires de mon corps. "J'ai perdu un être que j'aimais",
l 'agression de ce décés est inscrite dans mon corps, et je vais le ressentir par une souffrance morale et surtout physique ( qui n'a pas eu une souffrance physiquee aprés un tel évènement ?) J'aurais mal au genou, par exemple ? e.
Si je reprends l'exemple du décés , pour libérer le corps, il faut réaliser votre deuil ( ce qui peut prendre quelques jours mais aussi quelques années, selon les relations avec la personne )

C'est votre travail !
une fois réalisé , le problème physique est toujours là, et mon travail consiste à soigner le corps! (pas question pour nous de psycothérapie ou autre, nous restons sur le corps)
Je vais devoir partir d'un bout de ma ficelle : ma douleur au genou, pour aller à l'autre bout :
l'agression du décès . Cette agression se traduit , en physique, par une onde vibratoire (quand vous parlez avec votre portable , vous utilisez une onde vibratoire !! vous ne vous posez pas de question ? la finalité est bien la communication avec votre correspondant , vous utilisez bien un sytèmed'onde .
Cette agression s' est inscrite sous forme vibratoire et tout notre travail de kiné, de microkiné est de la retrouver et d' aider le corps à la libérer. (Chose qu 'il n'a pas pu faire le jour même, car l' agression était trop forte.
L' inscription libérée, le corps va alors entamer son processus d'autoguérison, ce qu 'il n'avait pu faire jusqu 'à présent. L 'irritation de la racine nerveuse va cesser, le muscle se relâcher, les pièces osseuses vont retrouver leur harmonie ...


SGA ET MICROKINE : SI NOUS PARTONS D'UN AUTRE EXEMPLE:

Prenons l' exemple du muscle 'triceps' ou mollet, celui ci est énormément sollicité dans la vie, par son rôle d'érecteur de jambe, il appartient aux muscles classés " statiques " avec beaucoup de tissus fibreux donc il aura tendance à se rétracter facilement, si en plus, le sportif par son entraînement lui impose un travail supplémentaire, ce muscle évoluera vers l'hyper tonicité. Cette rétraction entraîne alors un déséquilibre des chaînes musculaires dans le membre inférieur, course plus difficile, frappe de balle moins efficace (la tension des ischios diminue la force du quadriceps) et fatigue plus tôt et plus importante dans le match ou la course, ( ceci, multiplié par le nombre important de matchs ou de courses dans la saison). La rétraction de ce triceps perturbe aussi le verrouillage du genou ( voir page course à pied ) Lors du pas antérieur, le triceps va amorcer la rotation externe du plateau tibial avant la rotation des condyles fémoraux, donc il y aura des risques d' instabilité, des contraintes plus importantes sur les ménisques et des possibilités de traumatismes, types entorses ou autres.

Seul un étirement correctement exécuté avec les principes élaborés avec le SGA peut diminuer ces inconvénients

Mais si je reviens à mon exemple de triceps trop en tension ou toujours tendu, une solution passe bien sûr par l'assouplissement en "chaîne", mais pourquoi ce muscle garde-t-il cette tension ? Ne se comporte-t-il pas comme s'il recevait une stimulation électrique de façon continuelle ? Si votre lampe de salon se grille une fois par semaine, il serait plus logique de comprendre d'où vient cette hausse de tension anormale à la place de changer l'ampoule toutes les semaines.
Ici pourra intervenir une autre technique : LA MICROKINESITHERAPIE

La microkiné est une méthode de rééducation, française, qui à partir d'un déséquilibre musculaire ( dans notre cas), recherche l'origine de ce disfonctionnement. Comme tout organisme vivant, le corps est conçu pour s'adapter, se défendre et s'auto corriger en cas d'agressions traumatiques, émotionnelles, microbiennes ou environnementales. Lorsque l'agression est supérieure aux possibilités de défense de l'organisme, la vitalité du tissu corporel concerné est altérée et la " mémorisation " de l'agression peut faire apparaître différentes manifestations locales ou à distances.

La micro kiné, technique de prévention en sport :
Dans le déséquilibre de notre triceps, le microkiné recherchera l’origine qui pourrait être « toxique » ou « émotionnelle » par exemple, et stimulera les mécanismes auto correcteurs qui n’ont pas fonctionné au moment de l’agression. Le muscle retrouvera alors sa tension de base, et permettra un assouplissement durable et efficace. Cette méthode laisse entrevoir des horizons prometteurs, car dans une séance on peut libérer beaucoup de dérèglements musculaires (par exemple) et allez dans le sens de la prévention espérée par tous les entraîneurs.

Une expérimentation a eu lieu avec une équipe de basket de 2ème DIV pendant trois années. Cette équipe a eu un pourcentage de joueurs absents sur blessure de 1% par année ( la moyenne française pour le sport collectif est de 30%. De plus, durant cette période, l’équipe a été championne de France.Une étude similaire est entreprise en Belgique, en football.

______________________________________________________________________________________

Paralèllement aux idées de la microkiné sur la blessure, les mentalités évoluent et nous retrouvons cet article sur le numéro du mois de mai 07.



LES CLIGNOTANTS DU CORPS


fin d'article : A chaque fois que l 'on souffre, on doit faire l 'effort de se poser la question à 1000€ :
Qu' est-ce que cette fichue douleur veut me dire ?
Dr J P de Mondenard et G Goetghebuer.

Je pense que 1000€ n'est pas assez élevé comme prix pour une si difficile réponse ????
Norbert Grau

T OURS FOOTBALL CLUB en LIGUE 2
Une histoire avec la Microkinésithérapie

Compte rendu de l’intervention au 7 ème Congrès de Microkinésithérapie – Eric De Rycke

En Décembre 2005 : nous intervenons à 5 microkinés sur les 22 joueurs et l’entraîneur du Tours Football Club. Le protocole de microkinésithérapie utilisé est le P2 (et sur 1 seul joueur jusqu’au P6 pour des séquelles d’intervention chirurgicale sur péronéo-tibiale).

En deux heures de temps, nous avons pu traiter tout le groupe.

Le vendredi 9 juin 2006, entretien avec Albert Falette, entraîneur du club TFC :

  • « Il y a eu une (1) séance de microkiné, puis il y a eu l’équipe qui est montée en puissance en janvier , février , mars… 11 matchs sans défaite: «  très bon niveau  »
  • «  par rapport à l’intervention, le constat est qu’il y a eu moins de blessés »
  • «  4 mois sans problèmes musculaires ! »  
  • « le premier constat est : 11 matchs d’affilés pratiquement avec les mêmes joueurs  »
  • « Des joueurs plus attentifs, plus concentrés, plus ouverts, plus costauds, plus résistants, plus d’énergie sur des matchs de haut niveau »
Opération en Microkinésithérapie entre la 18 ème et 19 ème journée, et entre la 31 ème et 32 ème.

PUIS… avril. Baisse de régime !

Période de doute avec notamment la blessure d’un joueur et l’intervention chirurgicale d’un autre.
C’est alors qu’une deuxième intervention en microkinésithérapie est programmée.
La deuxième intervention se fait le 25 avril et 2 mai 2006 :
Intervention en 2 fois. 5 à 6 joueurs par visite, le protocole va alors jusqu’au P6 (niveau de technique en microkinésithérapie)

Remarque: les joueurs présentent des lésions de tissus, notamment en immobilité, arrêt de réalisation et relationnelle récentes (correspondant à début avril,c’est la lésion émotionnelle retrouvée par datation sur 9 joueurs parmi les 11 revus en avril) il était donc important de corriger cette lésion pour libérer les joueurs et leur redonner la confiance et leur potentiel.

Suite de l’entretien avec Albert Falette :

  • « … puis, la 2ème intervention sur 11 joueurs clés... et mieux dès le mois de mai. (3 victoires, 1 défaite, 1 nul) »
  • «  l’expérience est bénéfique, avec des coïncidences évidentes, et donc l’idée c’est de faire 2 à 3 interventions de Microkinésithérapie dans la saison 2006-2007 pour continuer.
  • « C’est une complémentarité importante »

Le TFC termine donc sur le podium en 2ème place. Un point historique : le TFC n’a pas été en ligue 2 depuis 13 ans (div2: 1992-1993). Le TFC espère monter en ligue 1 d’ici 3 ans, et la Microkinésithérapie fera un bout de chemin avec le TFC.

 

JUVISY CHAMPIONNE DE FRANCE FOOTBALL FEMININ 2006

FOOTBALL CLUB JUVISY + MICROKINESITHERAPIE AVEC S. THOMAS

SYLVIE THOMAS ( KINE )
" Je me suis occupée du club de Juvisy parce que j’étais choquée de voir que tout les dimanches il n’y avait pas la même équipe sur le terrain à cause des blessures.
J’ai donc proposé un plus au club avec la micro kinésithérapie. Nous avons eu des blessures de type entorses, douleurs diverses mais les filles ont pu jouer ou être sur le banc de touche (pour laisser un peu plus de temps pour récupérer) le dimanche suivant".

CLAUDE FICHAUX ET SES 18 ANS DU RC STRASBOURG REMPORTENT LA COUPE GAMBARDELLA 2006

J'ai découvert cette technique lorsque j'étais joueurs de l'ASSE en 1996, depuis je fais régulierement appel à Mr GRAU Norbert, microkiné installé à Tain l'Hermitage 26600.
 
En tant que responsable des 18 ans du RC Strasbourg ( vainqueur Gambardella 2006 ) et convaincu par cette approche encore trop méconnue du monde sportif, j'ai proposé à M Grau d'intervenir auprès de plusieurs joueurs du centre de formation du RCS.
 
Durant ces 3 jours nous avons également été  formés au Stretching Global Actif

 

 

MICROKINESITHERAPIE EN D2 AU CLUB DE VALENCE

Expérimentation
mars 2003
MICROKINE ET PREVENTION DANS LE FOOTBALL

Actuellement , à la demande de D Notheaux, se déroule une expérimentation au sein de l'équipe professionnelle de football de Valence. Cette expérimentation a pour but de démontrer l'efficacité de la technique microkinéthérapie dans le domaine de la prévention des blessures en football.
1- LA METHODE La microkinésithérapie
2- TYPES DE SPORTIFS
Ce travail se fait sur tout l'effectif professionnel du club de VALENCE évoluant pour la saison 2002/2003 en " Ligue 2 "
Remarques :
1) Chacun des joueurs a gardé sa liberté de participer ou non à ce travail.
2) Chaque joueur vient faire sa séance de " microkiné " au rythme qu'il désire.
Total de l'effectif : 24 joueurs professionnels.
3) Le microkinésithérapeute est présent un jour par semaine.

3- LES TRAITEMENTS
Demandes : Le joueur vient avec trois types de demande :
1) Il a une ou plusieurs blessures, récentes ( match de la veille ) ou anciennes ( qu'il traîne depuis des semaines )
2) Il n'a pas de blessure, mais le microkiné recherche alors, grâce à ses tests les éventuels dysfonctionnements de son organisme.( zones fragiles )
3) Il n'a pas de blessure ou autres dérèglements fonctionnels mais le joueur se trouve confronté à des problèmes plus globaux comme une déconcentration sous l'effet de la pression émotionnelle, ou nervosité excessive entraînant une multitude de réprimandes de la part du corps arbitral etc.…
Remarque : Les demandes viennent exclusivement du joueur et sont soumises aux règles du secret médical.
Technique utilisée
Traitement uniquement manuelle sous forme de micro palpations.
Notre travail consiste à détecter les dérèglements des quatre tissus du corps humain (tissus, extra-embryonnaire, endocrinien, nerveux et le plus important pour nous, le mésoblaste ) et à rétablir leur micro mouvement respectif. Le mésoblaste étant le tissu qui sert de support aux muscles, tendons, ligaments, cartilages et os
Protocole
Il n'a pas été établi de protocole spécifique. Chaque joueur étant différent, le but principal est de traiter les blessures de la manière la plus efficace, le plus rapidement possible Une étude en fin de saison reprendra toutes ces données, nous aurons alors des résultats plus complets.
4- CRITERES D'EVALUATION
1) La comparaison entre le nombre des blessures sans microkiné dans le club et avec microkiné.
Sans microkiné du début de la saison juin 2002 au mois de décembre2002
Avec microkiné, à partir du 10 janvier 2003
Remarque : Ces résultats ne remettent surtout pas en cause le corps médical qui a œuvré et œuvre encore, surtout qu'actuellement tous les staff médicaux se retrouvent confrontés à ces types de résultats. Ce travail vient en collaboration, donc en plus des techniques classiques dont dispose la médecine, nous jugeons ici l'apport d'une technique et non les autres techniques mise à la disposition des joueurs.
2) Le Décompte des journées d'absence pour cause de blessure est établi par l'entraîneur
3) Chaque séance, le microkiné établi un questionnaire de ce type : " Donnez une note de 0 à 5 sur l'amélioration ou non pour chaque symptôme signalé lors du traitement précédent "

5-RESULTATS Ces résultats se situent en milieu d'expérimentation, de la reprise de la trêve hivernale, début janvier 2003 au 22 mars 2003. Ils nous donnent une première idée des possibilités de notre technique et de l'évolution des deux premiers mois par rapport aux deux derniers.
Cette première période a permis, une prise de contact, puis un apport de confiance de la part des joueurs et un approfondissement de la technique en vue de ces demandes spécifiques.
1° ETUDE POUR L'ENSEMBLE DE L'EQUIPE
SANS MICRO du 24/06/02 au 19/12/02 pour un total de 24 joueurs
4134 séances d'entraînement
708 absences pour blessure
Il y a eu un pourcentage de 17,1% de journées d'absence


AVEC TRAVAIL MICROKINE Première semaine janvier 03 au 22 mars 03 pour 22 joueurs
1596 séances d'entraînement
215 absences pour blessure
Il y a eu un pourcentage de 13,5% de journées d'absence


CONCLUSION : POUR L'ENSEMBLE DE L'EQUIPE L'APPORT DE LA MICROKINE A DIMINUE LES BLESSURES DE 3,6%


2°ETUDE COMPARATIVE ENTRE JOUEURS TRAITES " A "(11 joueurs ont eu de 7 à 10 séances de microkiné ) ET NON TRAITES " B "( 11 joueurs ont eu de 1 à 3 séances de micokiné. Une à deux séances sur les deux mois et demi de travail ne nous permet pas de considérer ces joueurs comme traités ) Donc, nous avons établi 2 groupes :

Pourcentage des blessures dans le groupe traité " A ": 8,5%

Pourcentage des blessures dans le groupe non traité " B ":19,5%

CONCLUSION :ENTRE LES DEUX GROUPES L'APPORT DE LA MICROKINE A DIMINUE LE NOMBRE DES BLESSURES DE PRESQUE 11%
C'EST A DIRE : QU'AVEC CET APPORT NOUS AVONS 56% DE MOINS DE BLESSURE !

TABLEAU COMPARATIF

ANNEE 200
ANNEE 2003

MICROKINE
Groupe B
durant 2,5 mois

MICROKINE
Groupe A
durant 2,5 mois

Joueurs ayant suivi de 1 à 4 séances
Joueurs ayant suivi de7 à 10 séances
Séances entrainement : 4134
Séances entrainement : 1596
Séances entrainement : 727
Séances entrainement : 869
Blessures : 708
Blessures : 215
Blessures : 141
Blessures : 74
Pourcentage : 17.1%
Pourcentage : 13.5%
Pourcentage : 19.4%
Pourcentage : 8.5 %

CONCLUSION GENERALE
Il est un peu trop tôt pour tirer des conclusions définitives, il faudra attendre les deux prochains mois à venir.
Déjà, on remarque une diminution de plus de 50% des blessures chez les 11 joueurs ayant suivi régulièrement les séances de microkinésithérapie et cela après deux mois seulement. Il est bien dommage de ne pas avoir fait ce travail en début de saison.
Il est regrettable que peu d'entraîneurs ou de présidents investissent dans l'utilisation de nouvelles techniques qui pourraient rendre encore plus performant les possibilités du corps humain.
Ce travail au sein d'une équipe de football, serait identique dans tous les autres sports.

Avril 2004 ..Expérimentation


INTERVIEW DU JOURNAL "LE FOOT" SUR LA MICROKINE DANS L'EQUIPE DE FOOTBALL PROFESSIONELLE DE VALENCE ligue2

Valence mise sur la microkinésithérapie* et le SGA !

Depuis le début de la saison, Alain Ravera, l'entraîneur de Valence, a souhaité mettre à la disposition de ses joueurs un thérapeute d'un genre nouveau. Ancien kiné de l'équipe de France de kanoé-kayak, Norbert Grau, 56 ans, est un adepte et enseignant de Stretching Global Actif (SGA) et de microkinéthérapie. Ces nouvelles approches de thérapie et de prévention, viennent en complément des thérapies classiques . Pour le moment, ça marche. En L2, Valence est l'un des effectifs qui compte le moins de blessés…

M. Grau, en quoi consiste exactement votre intervention au sein de l'effectif de l'USOA Valence ?
En fait, pour soigner des blessures ou en prévenir d'autres, j'utilise deux techniques complémentaires, le SGA ou Stretching global actif (qui découle de la RPG ou rééducation posturale globale issue de la méthode Mézières) et l'autre qu'on appelle microkinésithérapie. Je suis kiné de formation, j'ai fait quinze ans d'ostéopathie et, depuis vingt ans, je me suis spécialisé dans la microkinésithérapie et plus spécialement pour les sportifs. A Valence, j'ai la chance de travailler avec un entraîneur, Alain Ravera, qui me fait confiance à 100%. J'étais déjà intervenu de manière sporadique la saison dernière avec Didier Notheaux, mais depuis cette saison, ma collaboration est plus officielle. Je peux travailler dans la durée.

Les joueurs et l'environnement du club sont-ils réceptifs à cette nouvelle méthode ?
On laisse le choix aux joueurs. Il s'avère que sur les 24 de l'effectif, deux seulement ne sont pas réceptifs. En fait, j'interviens à titre curatif et préventif tous les jeudis matin, de 8h à 13h, avec une moyenne régulière de 15 à 16 joueurs. Avec eux, ça se passe donc très bien. En plus, tous les lundi après midi M. Ravera a imposé à tous les joueurs des séances d'étirements issus d' une méthode nouvelle : le " SGA " ou stretching global actif et pour laquelle, lui et neuf autres entraîneurs du club ont été formés.

En quoi consiste exactement la microkiné ?
J'avais déjà testé cette technique avec les basketteurs de St-Vallier dans la Drôme en Division 2 pendant trois ans avec lesquels nous avions eu un pourcentage infime de blessés, de l'ordre de 2 % (alors que la moyenne en France pour un sport collectif est de 30%). Je me suis orienté ensuite vers le football car je soignais, à titre privé, presque la moitié de l'effectif de l'AS St-Etienne à l'époque des Subiat, Fichaux, Delpech etc. Le principe de la microkiné est assez avant-gardiste. Il considère que tous nos problèmes physiques sont inscrits dans notre corps. Comme tout organisme vivant, le corps est conçu pour s'adapter, se défendre et s'auto-corriger en cas d'agressions traumatiques, émotionnelles, microbiennes ou environnementales. Lorsque l'agression est supérieure aux possibilités de défense de l'organisme, la vitalité du tissu corporel est altérée et la mémorisation de l'agression peut faire apparaître différentes manifestations locales ou à distances.
Il semblerait que les mémoires des différents problèmes de notre vie, sont inscrites sur notre corps, dans sa partie vibratoire, et les conséquences de ces dérèglements se retrouvent alors sur la partie corpusculaire, c'est à dire notre corps, nos muscles, nos articulations.
Si vous avez pris un mauvais coup, votre corps ne pourra pas toujours l'évacuer, donc il restera une trace et vous souffrirez d'une gène physique. Nous utilisons des tests " micro-kiné " qui peuvent en quelques secondes trouver la trace de, ce muscle, ce ligament ou cette aponévrose lésée et nous pourrons alors établir la correction nécessaire.
Il en est de même pour des problèmes plus profonds, décès, par exemple qui entraînera une perturbation organique et occasionnera une faiblesse de votre terrain, ce qui pourra entraîner secondairement une élongation ou entorse…nous sommes alors dans la " prévention "
A la suite d' un événement mal vécu, (ne plus être titulaire dans l'équipe, par exemple) le corps réagira par un dérèglement organique (mal au ventre, par exemple) , nerveux (douleur) et musculaire (possibilité de tension anormale d'un muscle, diminuée passagèrement par les étirements mais ce dernier pourra se déchirer à tout moment ).
Notre registre s'étend aussi dans des domaines inattendus, comme le manque de chance, la multiplicité de réprimandes ou de cartons, la concentration des joueurs. Mais ici, nous sommes en pleine recherche !
Cette méthode laisse entrevoir des horizons prometteurs car dans une séance on peut libérer beaucoup de dérèglements musculaires et aller dans le sens de la prévention espérée par tous les entraîneurs.

Quelle différence avec l'ostéopathie qui a depuis longtemps maintenant intégré les staffs médicaux des clubs pros ?
Avec tout le respect que j'ai pour l'ostéopathie, l'ayant exercée pendant 15 ans, je pense que la microkiné est beaucoup logique dans son raisonnement et par là plus efficace. En ostéopathie, on s'attache à remettre les structures en place. En microkiné, on va chercher à comprendre et à traiter, pourquoi et comment, ces structures, par exemple, ont été amené à se retrouver dans un état de tension anormale.

Que donnent vos premiers résultats à Valence ? ***
Nous manquons encore de recul, c'est un peu l'aventure car je ne connais pas d'autres expériences dans le football en France. De juillet à décembre, nous sommes à 6% de blessés alors que je sais que Strasbourg, par exemple, que j'ai choisi comme club témoin mais qu'il n'est pas une exception et qu'il se trouve dans la moyenne des clubs ; Strasbourg est une des équipes qui se blesse le moins en Ligue 1, ce pourcentage est de 17 % pour la même période.
( Ces sources proviennent du site Internet officiel du club et sont visitables par tout le monde) Quand on a un blessé, ils en ont trois ou quatre. -


En recherchant les causes de ces blessures n'êtes-vous pas amené à vous intéresser obligatoirement à la vie privée des footballeurs, à tout ce qui peut les "agresser" ?
Mon intervention peut effectivement dépasser le cadre sportif mais sans jamais entrer dans l'intimité des joueurs. Notre travail consiste en une palpation de type " microkiné " qui permettra de déceler l'inscription de ces problèmes et notre outil principal est notre main. Seul le corps physique m'intéresse, même si cette souffrance représente les problèmes mal vécus des joueurs..Fin de l'article
- ------

Résultat de l'expérimentation
En début 2002 ( la micro n 'était pas présente)
Fin 2002, début de la micro, durant cette année les blessures sont décomptées par séance d'entraînement.
Cette année 2003: micro pour toute l'équipe, sauf 2,5 joueurs. Résultats par match officiel non joué pour cause de blessure.

Par comparaison avec l'équipe :
--de Strasbourg : Demi saison 16 à 17% de blessures pour les rencontres officielles.
--de Valence : Demi saison 5 à 6% de blessures pour les rencontres officielles.

A Valence, l'entraîneur ne m'a pas autorisé à dévoiler les noms des joueurs sur ce graphique. La micro est venue en complément des techniques classiques.

( Il y a eu 1 blessé à Valence pour 3,5 à Strasbourg durant les 6 premiers mois de championnat )



Exemple de raisonnement :
-- MICROKINE -- PUBALGIE -- SGA




Voilà encore un exemple ou la micro kinésithérapie vient en complément de notre travail d'assouplissement
Prenons l'exemple d'un sportif souffrant d'une pubalgie, le raisonnement micro kiné émet l'hypothèse que la pubalgie est liée à une perturbation de l'aponévrose du muscle crural.
( Réf : "le SGA et les muscles antérieurs de cuisse" ;
" Le stretching global actif au service du geste sportif ".
Comment un muscle qui a ses insertions loin du canal inguinal, peut il déranger cette zone à distance ?
Pour comprendre ce raisonnement, il suffit d'étudier l'évolution de l'homme. Au stade embryonnaire, l'homme est fait de métamères, et chaque métamère ou anneau de l'embryon est formé d'une structure osseuse, musculaire et dermique, nous avons autant de métamères que de vertèbres ( Sans oublier les vertèbres craniennes avec 9 métamères, les vertèbres sacrées avec 3 métamères, et les vertèbres de la queue avec 6métamères ) . Le crural fait partie des métamères de la région caudale (ou de la queue) et c'est la phylogenèse ou science qui étudie l'évolution des espèces qui va nous permettre de comprendre le devenir chez l'homme du mésoblaste paraxial ( ou muscle) de la région caudale. Des recherches ont été effectuées sur la verticalisation des premiers primates, seuls les singes ont réussi cet exploit parfaitement, parmi ces primates il y a les singes à queue et les singes sans queue.



A quoi correspondent les métamères de la queue chez l'homme ? -
l y a une queue qui a disparu, où est-elle passée ? On pense que l'animal à queue a encore ses vertèbres caudales entre les jambes, alors que l'animal sans queue et l'homme ont complètement fait migrer ces vertèbres en les plaçant sur les fémurs. La queue a été remplacée par le fémur.
Hypothèse avancée : la ligne âpre à l'arrière du fémur serait-elle le reliquat de la queue ?
SI OUI !
"Le fémur correspond à trois vertèbres ".


Dans chaque métamère, vous avez trois parties : l'os, le muscle et le derme. : scléro-myo-dermatome.
Le muscle crural appartenait aux vertèbres de la queue mais chez les singes sans queue et chez l'homme il a du migré et est passé en pont sur l'arcade crurale, si bien qu'à chaque fois que ce muscle est porteur d'une lésion ( choc, élongation, béquille du footballeur…) on aura une répercussion de cette lésion sur ses attaches de migration. Cette aponévrose passe en pont sur l'arcade crurale.
On a pu remarquer dans la pratique que plus le point douloureux se rapprochait du pubis plus la lésion était haute dans le muscle.

Dans ce cas, une autre technique conduit notre raisonnement vers un assouplissement de la chaîne antérieure de membre inférieur. Dans beaucoup des techniques, nous nous serions préoccupés essentiellement des adducteurs.
La microkiné ,méthode de soins reconnue par le ministère de la santé en temps que massage, est enseignée depuis plus de 15 ans, elle est réservée aux kinésithérapeutes ou aux médecins qui sont les seuls à pouvoir pratiquer le massage

Son siège :Maisonville 54700 Pont à mousson Tel : 03 83 81 39 11 ( voir : liens )

 
N'hésitez pas à me contacter.
conception-creation: webtriathlete